Boule à zéro

La Commission européenne n'a pas eu la main lourde dans ses prévisions d'automne. En 2009, pour la zone euro (en récession au troisième trimestre 2008), ce sera un tout petit peu plus que zéro (+ 0,1 % très exactement). On admire la précision. C'est toujours mieux que le ? 0,5 % des États-Unis, en récession. Et la reprise serait molle en 2010 (+ 0,8 % en zone euro, + 1 % outre-Atlantique). Plus que jamais, prenons cet exercice de boule de cristal avec prudence. Il y a un an, la même Commission écrivait que les effets de la crise de l'immobilier spéculatif américain allaient se « dissiper ». À l'automne 2007, elle prévoyait 1,8 % de croissance pour la France en 2009, chiffre révisé désormais à zéro tout rond?! Sur les finances publiques, Bruxelles reste Bruxelles : avec un déficit de 3,5 % du PIB, la France serait le seul pays d'Europe, avec l'Irlande, à franchir la ligne rouge de Maastricht. C'est oublier qu'en 1993-1994, avec une vraie récession, le déficit était monté à 5,6 %...la France serait seule, avec l'Irlande, à franchir la ligne rouge de Maastricht.ParLe TribunRetrouvez Le Tribun sur www.latribune.fr/tribu

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.