Enquête sur le bonheurVous êtes instituteur, psychologue ou ...

Enquête sur le bonheur Vous êtes instituteur, psychologue ou pompier ? Bonne nouvelle, vous avez toutes les chances d'être content ! C'est ce qu'assure le psychiatre David Servan-Schreiber interwievé par Stéphane Osmont sur ce qui rend les gens heureux : « Être en relation directe avec un être humain et pouvoir lui apporter quelque chose ». Pour les autres, rassurez-vous, il paraît que cela s'apprend ou se cultive, c'est selon. Tous les scientifiques auxquels l'auteur est allé tendre son micro sont formels sur ce point. De Tal Ben-Shahar, enseignant la psychologie positive à Harvard, au neurobiologiste Richard Davidson, ou au neuropsychiatre Boris Cyrulnik. Notre bonheur n'est donc, selon eux, pas contingent au monde extérieur, il se trouve en nous-même et ne dépend ni de notre statut ni de notre compte en banque mais beaucoup de notre état d'esprit. Pis : c'est justement la crainte d'être malheureux qui serait une des causes principales de notre mal-être. Une nouvelle plutôt bonne par ces temps chahutés. Sophie Péters« À la poursuite du bonheur » de Stéphane Osmont. Éditions Albin Michel, 196 pages, 15 euros.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.