« The Kuwait Times »  : La Chine remplace Total pour un contrat en Iran

La China National Petroleum Corporation a signé un accord avec Téhéran pour le développement de champs pétroliers situés dans le sud de l'Iran réservés à l'origine à Total. Le pétrolier français a finalement refusé le contrat, d'une valeur de 4,7 milliards de dollars, au motif que les conditions définies par les Iraniens n'était pas suffisamment intéressantes, tandis que les autorités du pays critiquent la lenteur de Total à prendre sa décision. Les sanctions imposées par les puissances de l'Ouest contre le programme nucléaire iranien a dernièrement poussé Téhéran à faire appel à la Chine ou à l'Inde pour exploiter sa réserve pétrolière, la deuxième mondiale.Vladimir Poutine a inauguré la première usine russe du constructeur franco-japonais, d'une capacité de 50.000 véhicules, saluant la réussite du projet malgré la crise économique internationale puisque les ventes de voitures ont chuté de 44 % en Russie depuis le début de l'année. L'établissement est situé dans la région de Saint-Pétersbourg, où se trouvent déjà les usines Ford, Toyota et Hyundai formant un « Detroit russe », selon le gouverneur de la région.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.