La reprise mondiale pourrait intervenir après l'été

conjonctureAprès l'orage, le beau temps ? Si l'on en croit le baromètre mensuel du Comité national des conseillers du commerce extérieur de la France (CNCCEF), les perspectives de la croissance mondiale se redressent rapidement. L'accélération de l'activité est particulièrement accentuée en Asie et aux États-Unis. L'amélioration est également en cours en Europe, mais s'opère moins vite. « Je m'attendais à une stabilisation or les perspectives continuent rapidement à s'améliorer. Ce qui me laisse penser que la reprise mondiale sera au rendez-vous après cet été et non en 2010 comme on a pu initialement l'envisager », commente Bruno Durieux, le président du CNCCEF. L'indicateur de la conjoncture mondiale du CNCCEF revient pratiquement à l'équilibre et rattrape le niveau du brusque décrochage de l'automne dernier. L'activité des entreprises françaises à l'international suit le même mouvement. Leur indicateur redevient nettement positif et retrouve, là aussi, son niveau de l'automne 2008. Deux phénomènes se conjuguent, avance-t-il. Il semble d'abord que l'industrie qui, par précaution, vivait sur ses stocks, les a épuisés et a recommencé à produire. Ensuite, il y a eu peut-être une surévaluation de l'ampleur de la récession. « J'entends souvent les chefs d'entreprise me dire que le niveau de leur activité est moins mauvais que ce qu'ils craignaient », observe Bruno Durieux. principale préoccupation Le redémarrage semble plus rapide et plus vigoureux. Sur le passé récent aussi l'amélioration est générale. Certes la récession est toujours à l'?uvre mais elle recule nettement. Les investissements, par exemple, se sont redressés dans les trois derniers mois même si l'indicateur reste encore négatif. Du coup, l'emploi, principale préoccupation des citoyens, frémit. Mais il réagit avec retard à l'amélioration de la production et de l'investissement. Alors que, selon le Bureau international du travail, le chômage bat tous les records en ce moment dans le monde, le baromètre du CNCCEF indique que l'emploi continue de reculer dans les pays développés et se stabilise seulement dans les économies émergentes.Marc Dege

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.