« Bangkok Post »  : le cinéma à la recherche de héros pour remplir les salles

En période dificile, les héros procurent du bonheur : c'est sur cette idée simple que parie l'industrie thaïlandaise du cinéma pour remplir ses salles. Les deux premiers épisodes de la trilogie du roi Naresuan ont par exemple représenté 500 millions (10,5 millions d'euros) du 1,5 milliard de bahts (32 millions d'euros) de recettes de cinéma en 2007, un chiffre qui a plongé à 1,2 milliard (25 millions d'euros) en 2008. L'ensemble de l'industrie, incluant les films étrangers, a vu ses recettes reculer de 3,9 (82 millions d'euros) à 3,3 milliards (70 millions d'euros) entre 2007 et 2008.Le plus important opérateur de mobiles du Koweït, Zain, s'attend à une hausse de ses profits de 30 % en 2009, grace à sa stratégie d'expansion internationale. L'opérateur, présent dans vingt-deux pays au Moyen-Orient et en Afrique, affiche une très bonne santé financière malgré la crise, la société ayant remboursé en décembre des obligations pour une valeur de 1,8 milliard de dollars, soit le tiers de son endettement total, explique un porte-parole. Zain table sur une progression de sa clientèle de 64 millions à la fin de l'année dernière à 94 millions à la fin 2009.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.