Le jour des journaux

 |   |  174  mots
Mardi 4 novembre est une date qui comptera pour des dizaines de millions de gens. Jusqu'à la fin de leurs jours, ils se souviendront de ce moment précis, quand ils ont appris l'élection de Barack Obama à la présidence des États-Unis. Certains événements, rares, suscitent ce type d'émotion individuelle et collective. Des instants d'unanimité dont chacun aime se souvenir. Et, pour cela, rien ne remplace le journal. Les journaux papier du 5 novembre 2008 se sont arrachés, beaucoup ont dû être réimprimés en catastrophe. Devant l'immeuble du « Chicago Tribune », le grand titre de l'Illinois et du Middle West, les gens ont fait la queue pendant des heures. Pour acheter le journal?! Ils voulaient l'avoir, le garder, l'afficher. Obama président, quel bonheur, quelle histoire?! Très loin de là, à Paris, les acheteurs se sont aussi précipités dans les kiosques. Notre édition spéciale « It's Obama » est partie en deux heures.de new york à paris les gens voulaient l'avoir, le garderParLe TribunRetrouvez Le Tribun sur www.latribune.fr/tribu

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :