verbatimextraits de l'avis de l'autorité de la concurrence

la concurrence et le consommateur peuvent tirer profit d'une plus forte entrée des fournisseurs d'accès à Internet sur le marché des contenus télévisuels : baisse des prix, élargissement de l'offre. Mais la réponse [à la trop faible concurrence sur le marché de la télévision payante] doit être recherchée ailleurs que dans le modèle économique ? contestable ? de l'exclusivité revendiquée par Orange. La bonne réponse n'est pas d'encourager une stratégie qui peut avoir pour effet potentiel le verrouillage de la concurrence [sur le marché du haut débit]. La double exclusivité [à la fois pour la distribution et le réseau d'accès à Internet] revendiquée par Orange ne doit pas devenir un modèle pérenne et généralisé d'organisation du marché.L'imitation et la généralisation du modèle d'exclusivité revendiqué par Orange comportent des risques sérieux pour l'intensité de la concurrence et la liberté des consommateurs sur les marchés du haut débit et ? demain ? de la fibre. Si ce modèle se généralisait, il pourrait conduire à terme à un duopole, tant sur le marché de la télévision payante que sur le marché du haut débit. Les opérateurs télécoms [ne détenant pas de contenus] ne pourraient se maintenir sur le marché du haut débit. Le risque serait alors grand que se constitue un duopole entre Canal Plus-SFR et Orange.Contrairement à ce qu'allègue Orange, le Conseil de la concurrence ne s'est [dans le passé] en aucune manière prononcé sur le caractère souhaitable ou non d'une exclusivité portant sur le réseau d'accès. Encore moins a-t-il « valid頻 la stratégie revendiquée par Orange, dont le choix emporte des risques sérieux pour la liberté du consommateur et la vivacité de la concurrence.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.