...et sur son ambition nucléaire

Tout à son ambition de transformer Total en « énergéticien », Christophe de Margerie a mis Total sur la piste des énergies renouvelables depuis son arrivée à la tête du groupe début 2007. Photovoltaïque, biomasse mais aussi nucléaire sont entrés dans le spectre d'activités de la major. En janvier 2008, Total a noué une spectaculaire alliance avec Areva et Suez, afin de proposer deux réacteurs EPR à Abou Dhabi. « Certains pays du Golfe ont décidé de moins tirer sur leur pétrole pour satisfaire leurs énormes besoins en électricité. Pour autant, le nucléaire reste tabou au Moyen-Orient », explique un fin connaisseur du Golfe. Dans ce contexte, Total apporte à ses partenaires ses relations de longue date dans la région. L'ambition du pétrolier?: investir dans des centrales nucléaires, aux côtés de partenaires locaux. Trois conditions?: que le pays soit bien connu de Total, qu'il soit producteur de pétrole afin de procéder à des échanges pétrole contre électricité, et qu'il réponde aux critères de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.