flashinterview

 |   |  165  mots
BRICE TEINTURIERLa victoire de Ségolène Royal dans le vote interne au PS signe-t-elle son retour face à Nicolas Sarkozy ?Historiquement, la légitimité de Ségolène Royal ne s'est pas construite sur la base d'une légitimité partisane, elle s'est fabriquée dans l'opinion et s'est prolongée dans la candidature à la présidentielle, à côté, voire en opposition au PS.Cela suffit-il? ?Non, car lorsque la popularité baisse, on s'affaiblit. D'autres leaders, au nom d'une autre légitimité, peuvent contester cette prééminence. Un opposant sans le soutien des militants de sa famille politique ne marche pas sur ses deux jambes. Si son arrivée en tête des suffrages au PS renforce sa légitimité face à Nicolas Sarkozy, cette victoire ne sera acquise que si l'élection du nouveau premier secrétaire la parachève.« Arriver en tête renforce la légitimité face à Nicolas Sarkozy? l'intégralité de l'entretien et des extraits vidéo sur http://www.latribune.fr/interview/

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :