L'Autorité de la statistique publique est installée

éformeC'est un signe fort selon le gouvernement. Présidée par l'ancien directeur général de l'Insee, Paul Champsaur, composée de huit membres désignés parmi lesquels Francis Mer, l'ancien ministre de l'Économie, et Bruno Durieux, auparavant ministre délégué au Commerce extérieur, l'Autorité de la statistique publique a été officiellement installée hier par Christine Lagarde. Initiée par la loi de modernisation économique (LME) votée à l'automne dernier, cette autorité a pour objectif principal de veiller au respect du « principe d'indépendance professionnelle dans la conception, la production et la diffusion de statistiques publiques ainsi que des principes d'objectivité, d'impartialité, de pertinence et de qualité des données produites ».reprochesEn clair, cette nouvelle autorité devra surtout faire cesser les nombreuses polémiques sur la qualité des chiffres émis par les services statistiques de l'État, tout particulièrement celles réalisées par l'Insee. À plusieurs reprises, l'Insee a été la cible d'attaques de la part du monde politique, tous partis confondus, notamment pendant la dernière campagne présidentielle. L'Insee s'était vu reprocher de diffuser des statistiques trop souvent en décalage par rapport à la perception qu'ont les Français de l'évolution des prix et du pouvoir d'achat notamment. La mesure du taux de chômage et de l'évolution du nombre de demandeurs d'emploi a également été stigmatisée. Des reproches et une remise en cause de la crédibilité des chiffres de l'Insee qui, pour un certain nombre de statisticiens, expliqueraient l'exil d'ici à 2013 de l'institut à Metz. Un exil qu'ils estiment forcé.Cette initiative gouvernementale ne séduit pas vraiment le collectif de statisticiens Lorraine Data. « Le gouvernement feint d'ignorer l'existence d'un code des bonnes pratiques statistiques, adopté en 2005 au niveau européen », écrivent-ils dans leur récent ouvrage intitulé « le Grand Trucage ».Fabien Piliu cette nouvelle autorité devra faire cesser les nombreuses polémiques sur la qualité des chiffres.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.