Le Portugal respectera ses engagements budgétaires

 |  | 59 mots
Le Premier ministre portugais, José Socrates, a assuré hier devant le Parlement que son gouvernement " ne permettra pas que le pays entre une nouvelle fois dans un cercle vicieux de dérapage-correction-dérapage des comptes publics ". Depuis son arrivée au pouvoir, José Socrates est parvenu à ramener le déficit public de 6,1 % du PIB à 2,6 % en 2007. Il prévoit 2,2 % en 2008.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :