11 centimes de marge sur un litre de lait

Intermarché esquive les coups. À la veille du blocage des entrepôts de distributeurs à l'appel de la FNSEA ce jeudi, Éric Mozas, président d'Intermarché, révèle que l'enseigne touche 11 centimes de marge sur une bouteille de lait vendue 56 centimes en magasin. « Trois centimes partent en taxes. Les producteurs et transformateurs se partagent le reste », détaille-t-il, regrettant qu'en 2008 les marges se soient inversées entre fermiers et industriels du lait. La démonstration doit, espère-t-il, calmer la colère de la FNSEA et des Jeunes Agriculteurs qui appellent au blocage d'entrepôts d'enseignes alimentaires pour dénoncer leurs marges. Un mouvement né à la suite de l'accord sur le prix du lait signé mercredi dernier entre producteurs, industriels et coopératives. Les syndicats pointent du doigt les effets pervers de la loi d'août 2008 qui régit les relations entre fabricants et distributeurs.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.