Barroso obtient l'appui officiel des Vingt-Sept

 |   |  347  mots
Union européenneDans sa course d'obstacles pour se succéder à lui-même à la tête de la Commission européenne, José Manuel Barroso a franchi hier une étape majeure : les Vingt-Sept lui ont officialisé leur soutien par la procédure écrite alors que lors de leur sommet de la mi-juin, ils n'avaient soutenu la candidature de l'actuel président de la Commission que sur le principe. La balle est désormais dans le camp du Parlement européen. Il est déjà acquis qu'il ne s'exprimera pas sur cette nomination lors de sa session inaugurale, la semaine prochaine. Le fera-t-il lors de sa session de la mi-septembre ? C'est toute la question, alors que les Irlandais revoteront sur le traité de Lisbonne le 2 octobre. garder l'EspoirJosé Manuel Barroso garde l'espoir d'un vote en septembre, compte tenu de l'accord de majorité intervenu entre les conservateurs ? sa famille politique ? et les socialistes pour se partager la présidence du Parlement européen au cours de la législature. Mais les Verts, notamment, plaident pour attendre le résultat du nouveau référendum irlandais sur le traité de Lisbonne, pour voir plus clair dans le fonctionnement de l'exécutif européen. Car avec Lisbonne, l'Union européenne aura aussi un président permanent et un ministre des Affaires étrangères. Dans l'équilibre institutionnel, le nom du président de la Commission dépendra aussi des deux autres noms, une même couleur politique ne pouvant rafler les trois postes. Or, avec Lisbonne, José Manuel Barroso devra réunir la majorité absolue des 736 députés européens. Pour y parvenir, il aura besoin des voix de l'extrême droite. Alors qu'avec la procédure actuelle du traité de Nice, il lui suffit de la majorité des votants. Toutefois, la plupart des groupes, y compris les conservateurs, veulent d'abord que José Manuel Barroso leur présente un vrai programme sur ses intentions, après un premier mandat dont le bilan reste très critiqué. Pour les convaincre, le Portugais devra leur fournir un devoir d'été irréprochable. Marc Dege

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :