Cote de confiance de Sarkozy en légère hausseLa cote de con...

 |   |  344  mots
Cote de confiance de Sarkozy en légère hausseLa cote de confiance du président Nicolas Sarkozy a gagné un point en août pour atteindre 45 %. Pour la première fois depuis neuf mois, les méfiants ne l'emportent pas sur les confiants. Selon le dernier baromètre mensuel CSA pour « Le Parisien Dimanche » - « Aujourd'hui en France », 45 % des personnes disent lui faire confiance « pour affronter les problèmes qui se posent au pays ». Et le même pourcentage de personnes répondent par la négative, soit une baisse de 5 points.Une taxe carbone trop élevée à 32 eurosDans une interview au « Figaro Magazine » samedi, le ministre du Budget, Éric Woerth, a estimé que la taxe carbone à 32 euros la tonne serait trop élevée. « Le rapport [des experts dirigés par Michel Rocard, Ndlr] envisage 32 euros la tonne de CO2. C'est à mes yeux une marche trop haute », a-t-il déclaré tout en précisant que le chef de l'État et le Premier ministre « arbitreront ». Le ministre s'est toutefois prononcé pour une redistribution de la contribution climat-énergie aux ménages.Accord sur la transition à Madagascar Les leaders malgaches réunis à Maputo ont décidé de mettre en place un gouvernement de transition qui organisera des élections d'ici à fin 2010, mais ne se sont pas entendus dimanche, au dernier jour de leur « sommet », sur l'attribution des postes, sujet qui devrait être discuté mi-août.Pékin poursuivra sa politique actuelle face à la criseLe Premier ministre chinois, Wen Jiabao, a assuré que la Chine allait poursuivre sa politique macroéconomique, avec notamment une politique monétaire souple, pour consolider une reprise économique encore fragile, a rapporté hier l'agence Chine Nouvelle. La croissance chinoise s'est élevée à 7,9 % au deuxième trimestre 2009, contre 6,1 % au premier. Les conservateurs britanniques nient vouloir augmenter la TVALes conservateurs britanniques, qui, selon les sondages, pourraient ravir la majorité au Labour dans les mois qui viennent, ont démenti hier les informations parues dans un article du « Sunday Telegraph » selon lesquelles ils réfléchissaient à augmenter cette taxe de 5 % à 20 % une fois au gouvernement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :