Clive Owen mène « L'enquête »

 |  | 136 mots
Lecture 1 min.
Mais dans quel marigot est-il encore allé se fourrer ? Le so british Clive Owen, la nouvelle coqueluche d'Hollywood, se glisse aujourd'hui dans la peau d'un ancien agent de Scotland Yard. Transféré à Interpol, il mène « l'Enquête » sur l'International Bank of Business, avec l'aide de la district attorney de Manhattan (Naomi Watts). Car notre homme est persuadé que sous ses airs respectables, l'établissement cache un affreux trafic d'armes. Le réalisateur allemand Tom Tykwer entraîne les spectateurs de Lyon à Istanbul en passant par Berlin. Pas de bluette attendue ici, mais un thriller efficace, tendu, haletant, captivant, avec juste ce qu'il faut d'humour pour dégoupiller l'ensemble de temps en temps. Owen est, une fois de plus, parfait dans le rôle de ce flic largué, capable d'exploser à tout bout de champ. Y. Y.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :