En Inde, la mousson se tarit

Dans l'Haryana, État du nord de l'Inde, les fermiers sont dés?uvrés. En pleine période de mousson, ils ont dû renoncer à semer choux, tomates, lentilles et autres légumes qui d'habitude poussent dans la région. La raison ? Une sécheresse inhabituelle. Un peu plus bas, dans l'Uttar Pradesh, la situation est identique. Si ce n'est que, cette fois, ce sont les cultures de canne à sucre qui souffrent du manque d'eau. Au point d'obliger le pays à importer. Et tout cela en raison de l'arrivée d'El Niño. Car si, dans certaines régions du globe, il entraîne des inondations, dans d'autres, le phénomène entraîne au contraire des précipitations moins fortes et une mousson peu généreuse cantonnée dans le sud du pays, dans le sous-continent indien.De quoi sérieusement réduire les rendements agricoles, d'autant que les systèmes d'irrigation sont limités et concernent moins de la moitié des surfaces cultivées. « Sur un an glissant, la croissance de la production agricole, que nous estimions auparavant en progression de 1,4 %, pourrait du coup être négative de 2 % », estiment les experts de Goldman Sachs. Ce scénario fait évidemment trembler le gouvernement indien. Non seulement il remettrait en cause les 7 % de croissance annoncés pour cette année mais, et, en plus, il risquerait de relancer l'inflation, via la hausse du prix des denrées agricoles. Quant aux économistes indépendants, ils ont déjà révisé leurs prévisions de croissance. Ceux d'UBS chiffrent l'impact négatif de la faible mousson à 1 % ou 2 %. Autrement dit, au lieu de croître de 7 % cette année, le PIB ne progresserait que de 5 % ou 6 %. Et c'est surtout la production de riz qui les inquiète : aliment de base des Indiens, le riz est, comble de malchance, cultivé dans des régions ? dont le Nord ? qui souffrent actuellement de la faiblesse de la mousson.Marjorie Bertouille

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.