L'administration numérique dans les limbes

2 mn

Si la principale occupation d'Éric Besson aura été de parler dans les médias (il aura fait jusqu'à 5 conférences de presse en 3 jours mi-décembre), c'est assez logique. En effet, le secrétaire d'État au Numérique ne possède ni budget ni administration propre. Il dispose juste d'une cotutelle sur 6 administrations appartenant à d'autres ministères. Mais ses relations avec les autres ministres ont souvent été exécrables, notamment avec Luc Chatel (Industrie). Dès lors, doter le secrétariat au Numérique de sa propre administration était une de ses priorités. Il a donc milité pour que cela figure dans le plan annoncé en octobre. Mais ce projet a suscité une levée de boucliers de la part des autres ministères, qui ne voulaient pas se laisser dépouiller de leurs troupes. Face à cette impasse, il a été décidé d'inscrire dans le plan la création d'une « délégation nationale au numérique » (DNN), mais de renvoyer à un arbitrage ultérieur son contour précis. Le plan affirmait que cette DNN serait mise en place au 1er janvier 2009. Ce n'est pas le cas. Et la réunion de ministres d'hier n'a toujours pas tranché ce sujet épineux.Concrètement, le ministère de la Recherche paraît d'accord pour verser à la DNN la délégation aux usages de l'Internet (une dizaine de personnes). De même, le ministère du Budget accepterait de se séparer d'une sous-direction de la Direction générale de la modernisation de l'État (une demi-douzaine de postes). En revanche, le ministère de la Culture n'a aucune envie d'apporter les 30 ou 40 personnes de la Direction du développement des médias qui suivent les technologies, la réglementation? mais est juste prêt à céder un poste, celui chargé du spam ! Et Bercy ne voit pas pourquoi apporter plus de personnels que la rue de Valois? Au plus tôt, cette question ne devrait donc pas être tranchée avant le départ d'Éric Besson.Le plan annoncé en octobre promettait aussi la création ? toujours au 1er janvier 2009 ? d'un « conseil national du numérique » (CNN), regroupant la dizaine de structures consultatives sur le sujet, dont le Forum des droits sur l'Internet (FDI). « Les décrets de création du CNN seront finalisés d'ici à fin février », a annoncé hier Matignon. Mais « rien n'est prévu pour son financement dans le budget 2009 », déplore le sénateur Pierre Hérisson dans son rapport sur le budget. Un budget estimé à 3 millions d'euros par le FDI. JAMAL HENNI« rien n'est prévu pour financer le conseil national du numérique. »

2 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.