Madoff plaide coupable sans coopérer avec la justice

2 mn

Bernard Madoff ne reverra peut-être jamais son luxueux Penthouse de l'Upper East Side. Hier, dans un tribunal bondé du sud de Manhattan, assiégé par les télévisions du monde entier, « Bernie » Madoff a plaidé coupable des onze chefs d'inculpation liés au montage de Ponzi qu'il a mis en place voilà une trentaine d'années, portant, selon les dernières estimations, sur 64,8 milliards de dollars. Assigné à résidence depuis trois mois, l'escroc, notamment accusé d'infraction au droit boursier et de blanchiment d'argent, a été jeté hier en prison.L'incarcération de Madoff, dont la condamnation est prévue pour le 16 juin, a été applaudie par une quarantaine d'investisseurs spoliés présents hier au tribunal. Le fait que Madoff soit placé dans un centre correctionnel n'aidera pourtant pas les milliers d'investisseurs particuliers, célèbres comme anonymes, ou institutionnels (fondations ou fonds de pension) à récupérer leur mise. Madoff risque une peine maximale de 150 ans d'incarcération, et le procureur Marc Litt a écarté toute clémence ou possibilité de négociation avec la justice.seul à être inculp髠Cela ne va absolument rien changer pour les victimes, sinon un soutien psychologique pour celles qui ont été le plus affectées », explique Brenda Sharton, avocate dans le cabinet Goodwin Procter qui défend des clients « ayant investi plusieurs centaines de millions de dollars » par l'intermédiaire de l'escroc. « Il existe des moyens de récupérer de l'argent, mais Madoff ne constitue pas une option viable », affirme l'avocate.Le mois dernier, un administrateur chargé de la liquidation de la société de courtage de Madoff a indiqué avoir identifié moins d'un milliard de dollars dans les 4.800 comptes recensés, alors que le financier a confessé à la fin novembre que son escroquerie portait sur 50 milliards de dollars. Pour l'heure, Madoff est seul dans le box des accusés. Ses deux fils, anciens employés de Bernard Madoff Investment Securities, ne sont pas inculpés. « Rien dans les chefs d'accusation ne suggère que Mark et Andrew Madoff aient eu une quelconque connaissance de la fraude », plaide leur avocat, Martin Flumembaum. Sa femme, Ruth Madoff, qui s'accroche aux actifs détenus sous son nom, n'est pas non plus inquiétée. Aucun employé de sa société n'a été mis en examen.« Pour récupérer de l'argent, les investisseurs doivent avoir recours à la SIPC [Securities Investor Protection Corporation], qui rembourse à hauteur de 500.000 dollars les fonds investis, ou négocier » directement ou par le biais d'un procès avec leur intermédiaire financier, explique Brenda Sharton. L'accusation estime qu'en plus de vingt ans 177 milliards de dollars ont transité par la société de Madoff. Un montant jugé « grossièrement exagér頻 par son avocat.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.