La crise de l'outre-mer s'étend, Sarkozy intervient

 |   |  135  mots
Après trois semaines de conflit en Guadeloupe puis en Martinique, et un risque d'extension à la Réunion, où une grève est prévue le 5 mars, Nicolas Sarkozy est intervenu solennellement hier en Conseil des ministres pour évoquer la situation outre-mer. Il a promis une nouvelle approche de la politique à l'égard des départements ultramarins, qui coûtent actuellement près de 13 milliards par an pour un résultat contestable. Un comité interministériel mis en place prochainement sera chargé de proposer des solutions. Dans l'immédiat, la question des inégalités de richesse sera abordée lors du sommet social de mercredi à l'Élysée. Le président a par ailleurs sommé l'ensemble des ministres de se préoccuper de l'outre-mer. pages 2-3 et éditorial et débat page 7 CTRL + Maj + 3

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :