Le gaz 10 % moins cher au 1er avril

2 mn

Inutile de faire durer la polémique. Le Premier ministre, François Fillon, a précisé hier que les tarifs réglementés du gaz baisseraient d'« environ 10 % » au 1er avril. Cette diminution n'est pas une surprise, puisque Gérard Mestrallet avait indiqué le 12 janvier dernier que le prix du gaz, qui suit avec retard l'évolution des cours du pétrole, baisserait en avril. Mais il restait à fixer son montant. Lequel est décidé conjointement par les ministres chargés de l'économie et de l'énergie, après avis de la Commission de régulation de l'énergie (CRE).En 2008, avec l'envolée des cours du pétrole, les tarifs réglementés du gaz pour les particuliers ont augmenté à trois reprises (+ 4 % en janvier, + 5,5 % en avril et + 5 % en août). Depuis la fin de l'an dernier, les associations de consommateurs réclamaient une baisse, justifiée par la chute de 70 % de l'or noir depuis son pic de juillet dernier. Mais GDF-Suez expliquait que ses tarifs suivaient cette évolution des cours du brut avec six mois de retard. Et l'entreprise s'abritait derrière la promesse du gouvernement, faite durant l'envolée des cours du pétrole, « de ne pas augmenter le prix du gaz pendant toute la période de l'hiver ». Une promesse qui ne disait rien d'une éventuelle baisse?mouvement tardifL'UFC-Que choisir a regretté hier que ce mouvement soit aussi tardif. « Ce qui n'est pas satisfaisant, c'est que la baisse intervienne au moment où on n'a plus besoin de se chauffer », a regretté François Carlier, le directeur adjoint des études de l'association. Pour faire taire les critiques des défenseurs des consommateurs, qui jugent très opaque la manière dont sont fixés ces tarifs, la CRE vient de publier sur son site Internet la règle utilisée pour ce calcul. Complexe ! O. E.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.