La Chine sommée d'ouvrir son marché

cinémaHollywood crie victoire. Dans un jugement rendu public hier, l'Organisation mondiale du commerce a donné raison à l'industrie culturelle américaine dans le conflit qui l'opposait à la Chine. L'OMC a reconnu que les autorités chinoises imposent des contraintes discriminantes aux entreprises étrangères qui souhaitent importer des produits culturels (films, DVD, musique, livres et presse). Ainsi, le monopole de la China Film Import and Export Corporation, détenue par l'État chinois, pour l'importation des films de cinéma, limitée à 20 par an, a été jugé contraire aux règles du commerce mondial. En octobre 2007, l'administration Bush avait saisi l'ORD (Organe de règlement des différents de l'OMC) afin de dénoncer la réglementation en vigueur dans l'empire du Milieu. Alors que l'industrie cinématographique américaine s'est réjouie hier de cette décision qui ouvre la porte à une libéralisation du marché du film, la Chine n'écarte pas la possibilité de faire appel pour tenter de maintenir des règles permettant de contrôler les ?uvres qui entrent sur son territoire. L. G.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.