Qoveo inscrit la gestion des compétences sur le Net

Un an après sa création, Qoseodevient Qoveo et lève 800.000 euros (1). L'éditeur de solutions inter-actives pour la gestion des ressources humaines décroche ainsi les moyens de lancer une vraie offensive commerciale - via les salons notamment - et entend accélérer le développement technique de son offre.Quand ils ont créé Qoseo, Christian Gayton et Denis Le Chevalier ont ciblé d'emblée les organisations professionnelles à défaut de pouvoir " lancer 300 commerciaux sur les routes ". Forts de leur " expérience professionnelle de trente-cinq ans à deux " dans la formation et l'informatique, ils proposent un catalogue de formations en ligne autour de la prévention des risques professionnels et une plate-forme de gestion des compétences. La mise à disposition de cette suite logicielle intégrée se fait sous forme d'un abonnement calculé au nombre de salariés pris en compte. " Il s'agit d'un outil informatique simple, pragmatique et pédagogique, assurent-ils. Il est accessible par Internet et propose aux entreprises de gérer leurs ressources, du recrutement jusqu'à la mobilité externe. Il accompagne toute la vie du salarié dans l'entreprise et permet de lui établir un livret qui garantit son employabilité en cas de départ. "E-LEARNING SUR MESURESi la prévention des risques leur a ouvert les organisations professionnelles, la loi de cohésion sociale a, elle, favorisé l'adoption de leur " plate-forme globale ". La PME a signé avec la plasturgie et le textile rhônalpins, l'intersectorielle du papier, bois et carton, et finalise des accords avec l'Union des industries chimiques ou encore l'UIMM. " Parallèlement, pour faire du chiffre, nous avonspris des positions dans l'e-learning sur mesure ", souligne Christian Gayton, qui aligne quelques belles références : Fédération des Banques Populai-res, Nissan Europe, Bayer Crop-Science, etc. En 2008, Qoveo devrait réaliser 500.000 euros de chiffre d'affaires (récurrent à 70 %) et 1,7 million d'euros en 2010, où sont attendus les premiers bénéfices. Déjà les dirigeants préparent leur prochaine levée de fonds, afin de pouvoir franchir les frontières. " La problématique de la conformité réglementaire pour la prévention des risques est européenne... voire mondiale ", estiment-ils.L'aide à l'innovation selon OséoOséo dispose d'une palette variée d'outils d'aide à l'innovation. Parmi elles, l'ADI, l'aide au développement de l'innovation, récemment rebaptisée " RDI ", recherche développement innovation. Elle s'adresse aux entreprises de moins de 2.000 personnes qui ont un projet de R&D (produit, service, process) dans quelque secteur que ce soit. Elle se présente sous forme d'une avance, remboursable à taux zéro en cas de succès. La délégation Oséo qui couvre l'Ain, l'Ardèche, la Drôme et le Rhône a accordé à ce titre plus de 30 millions d'euros aux entreprises de ces territoires sur 2007.Contact : www.oseo.fr(1) Dont 300.000 euros apportés par Oséo (150.000 au titre de l'aide à l'innovation et 150.000 en prêt participatif à l'amorçage).

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.