Redécoupage électoral  : Lefebvre répond au PS -

 |   |  345  mots
Alors que la polémique enfle entre la majorité et l'opposition à propos du projet de redécoupage électoral préparé par le gouvernement, Frédéric Lefebvre (photo), le porte-parole de l'UMP, a estimé hier que ce redécoupage était « encadré démocratiquement comme jamais ». Une référence à la mise en place, le 21 avril, d'une commission de contrôle composée de magistrats et de personnalités qui devront donner leur avis sur le projet gouvernemental. Martine Aubry n'est pas convaincue. La première secrétaire du PS qualifie ce projet de redécoupage de « bouclier électoral pour l'UMP ». Jugeant ces propositions « inacceptables », elle demande au gouvernement de les « reprendre ». La hausse des loyers sera moins forte à l'avenirL'indice de référence des loyers (IRL), calculé sur la base de l'indice des prix à la consommation hors tabac et hors loyers, a augmenté de 2,24 % au premier trimestre 2009 sur un an, a annoncé l'Insee. Cet indice, qui sert à fixer les plafonds d'augmentation annuelle des loyers, avait augmenté de 2,83 % au quatrième trimestre 2008 et de 2,95 % au troisième.Le ministre de l'Agriculture et de la Pêche, Michel Barnier (photo), a annoncé hier un plan qu'il n'a pas chiffré pour favoriser la commercialisation de produits agricoles en « circuits courts » (vente directe ou vente indirecte avec un seul intermédiaire). Quelque 88.600 exploitations agricoles réalisaient de la vente directe en 2005, soit 16,3 % des exploitations, dont 47 % qui transforment les produits. pardon La demande de pardon de Ségolène Royal pour le discours de Nicolas Sarkozy sur l'Afrique est désapprouvée par une majorité de Français, 56 % la jugeant injustifiée et 70 % impropre à renforcer sa crédibilité internationale, selon un sondage Ifop pour « Paris Match ».PORTS Les artisans-pêcheurs ont mis en place, à partir d'hier après-midi, un « blocage total » des ports de Dunkerque, Calais et Boulogne-sur-Mer. Ils veulent obtenir une augmentation des quotas de pêche.fisc Arnaud Montebourg, député PS de Saône-et-Loire, juge après le G20, qui a fait publier une liste de paradis fiscaux, que seules des « sanctions auront raison des paradis fiscaux ».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :