Les élus défendent leurs projets immobiliers

2 mn

Signe de la crise que traverse le secteur, 18.000 personnes se sont rendues au Marché international des professionnels de l'immobilier (Mipim) à Cannes, cette année, contre 29.000 en 2008. Mais les élus étaient très présents, à l'image des maires de Lyon (Gérard Collomb) et de Bordeaux (Alain Juppé). « Les pouvoirs publics ont été presque surreprésentés, observe un professionnel. Les élus craignent qu'investisseurs et promoteurs ne les suivent pas, faute de financements, et que leurs projets de développement soient compromis. »Au cours d'une conférence intitulée « Face à la crise, Paris investit », Christian Sautter, adjoint au maire de Paris, a indiqué que la capitale, forte de sa bonne santé financière, va « redoubler d'efforts dans ce contexte difficile ». Paris entend se doter de 2 millions de mètres carrés de bureaux supplémentaires et de 7.000 chambres d'hôtel de plus d'ici à 2020. « La crise a le mérite de faire comprendre aux collectivités locales qu'il faut savoir se vendre », relève Élisabeth Borne, directrice de l'urbanisme de la ville de Paris. « D'ordinaire, poursuit-elle, nous vendons des charges foncières brutes. Cette année, conscients des difficultés d'accès au crédit des entreprises privées, nous envisageons de déposer des permis sur les quartiers que nous souhaitons réaménager, même en l'absence d'investisseurs. De telle sorte que lorsque la crise sera passée, les permis de construire soient purgés de tout recours, les enquêtes publiques terminées et les délais pour le lancement de travaux réduits d'autant. »Plusieurs quartiers de la capitale vont être réaménagés comme Clichy-Batignolles, le quartier Masséna-Bruneseau près de la gare d'Austerlitz au Sud-Est (avec notamment la construction de 4 tours de 100 à 200 mètres) ou encore Beaugrenelle à l'Ouest. « La ville de Paris investira chaque année, jusqu'à la fin de la mandature en 2014, 1,4 milliard d'euros en logements, transports ou équipements », promet Élisabeth Borne. nParis entend se doter de 2 millions de m2 de bureaux et de 7.000 chambres d'hôtel supplémentaires d'ici à 2020.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.