Le Web fête ses 20 ans

2 mn

Une idée « vague mais passionnante ». C'est la réaction de Michael Sendall, le supérieur de Tim Berners-Lee, un informaticien du Cern (Centre européen de recherche nucléaire) qui proposait en mars 1989 un « système de gestion décentralisé de l'information » pour permettre aux physiciens de l'organisme de recherche de partager à distance les résultats de leurs travaux. L'homme qui est à l'origine du World Wide Web ne se doutait pas du succès planétaire de son invention.Vingt ans plus tard, le Cern, situé en Suisse, a tenu à rendre hommage au travail de Tim Berners-Lee et de l'ingénieur belge Robert Cailliau. Lors des festivités qui se sont déroulées vendredi près de Genève, le directeur général du Cern de l'époque, le physicien allemand Rolf-Dieter Heuer, a reconnu « ne pas avoir cherché à en savoir plus » sur le potentiel de cette invention qui allait populariser le réseau Internet et bouleverser l'échange d'information.Malgré les hésitations de l'administration du Cern, Berners-Lee a pu cependant développer le premier navigateur Internet. L'idée était de combiner les techniques des ordinateurs personnels et des réseaux informatiques en un système d'information global qui devait être « à la fois puissant et facile d'utilisation », explique-t-il aujourd'hui. Avec Robert Cailliau, il affine le projet et crée l'année suivante le World Wide Web, basé sur le protocole d'échange hypertexte HTTP et le langage HTML et utilisant le réseau informatique Internet.Mosaic popularise le webEn 1991, les navigateurs se perfectionnent et le Web est étendu à d'autres laboratoires de physique, mais reste confiné à la communauté scientifique. Ce n'est qu'en 1993 que la nouvelle technologie a été mise à la disposition du grand public ? sans demander de royalties ?, lorsque le Cern a réalisé qu'il n'aurait pas les moyens d'assurer le développement de la « Toile ». Le Web ne représente alors que 1 % du trafic sur Internet, largement devancé par le transfert de fichiers et les courriers électroniques.À la fin de cette année-là, le NCSA américain (National Center for Supercomputing Applications) conçoit le premier navigateur Web pour le grand public, baptisé Mosaic, qui permet d'afficher des pages Web avec des images. Disponible sous le système d'exploitation Windows puis sous Mac-OS, il va populariser le Web et donner des idées à d'autres développeurs de génie. Net-scape lance un navigateur plus sophistiqué, bientôt suivi par Microsoft qui crée son propre « browser » (Internet Explorer) après avoir tenté de concurrencer le Web avec sa plate-forme MSN. Yahoo et Altavista créent les premiers moteurs de recherche.Fin 1994, 10.000 sites Web ont été créés, dont 2.000 commerciaux, regroupant 10 millions d'internautes. On dénombre 230.000 sites en juin 1996 et 4 millions début 1999 ! Aujourd'hui, plus de 200 millions de sites Web sont en activité dans le monde.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.