Caisses d'épargne-Banques Populaires : l'État ne sera pas actionnaire avant 2014

1 mn

C'est aujourd'hui que les dirigeants des Caisses d'Épargne et des Banques Populaires vont signer le protocole d'accord définitif de leur fusion. L'aide publique de l'État de 5 milliards d'euros sera versée lors de la constitution du nouveau groupe, prévue en juillet. Elle sera composée d'une tranche de 2 milliards d'euros de titres de dette hybride et d'une de 3 milliards d'actions de préférence convertibles.La première sera rémunérée au taux de 8,5 %. La seconde pourra être rémunérée à un taux correspondant au rendement de l'action du groupe (dividende rapporté à la valeur de chaque action) mais sera au minimum de 8,5 % et au maximum de 17 %. Grand changement, les actions de préférence ne seront convertibles qu'à partir de cinq ans et non trois ans comme cela était prévu auparavant. L'État ne pourra donc pas devenir actionnaire avant 2014, de quoi laisser le temps au nouveau groupe de rembourser l'aide publique.directoire à définirLe conseil de surveillance sera composé de dix-huit membres. Présidé par Philippe Dupont, le président des Banques Populaires, le vice-président sera Yves Hubert, président du conseil de surveillance de l'Écureuil. Chaque groupe disposera de six membres. L'État obtiendra deux représentants, dont l'un serait logiquement le directeur du Trésor, Ramon Fernandez. Les deux derniers seront des indépendants.En revanche, la composition du directoire n'a pas été détaillée en dehors de la présidence de François Pérol et des codirecteurs généraux Alain Lemaire et Yvan de La Porte du Theil. François Pérol semble se réserver la possibilité de faire des choix personnels. Hier, le président du MoDem, François Bayrou, a demandé des « éclaircissements » concernant la nomination de François Pérol. M. P.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.