H&M accuse le coup de mauvaises ventes

 |   |  219  mots
La machine H&M se grippe. Malgré les petits prix qu'elle pratique, l'enseigne de mode n'est pas à l'abri du repli de la consommation en Europe. Pour preuve : après un recul de 9?% du chiffre d'affaires en mai à périmètre comparable, H&M accuse un repli de 5?% en juin par rapport à juin 2008. C'est nettement plus que prévu. Selon l'agence Bloomberg, les 19 analystes financiers interrogés par SME Direct, spécialiste des valeurs nordiques, tablaient sur une progression de 1,4 % en moyenne. autre déceptionÀ périmètre courant, compte tenu de l'activité de 227 magasins ouverts depuis un an, les ventes de H&M aux 1.827 points de vente dans le monde ne progressent que de 4?%. Et c'est une autre déception : les marchés s'attendaient à un bond de 8,2?% ! Résultat : hier, à la publication des chiffres mensuels de l'enseigne, le titre a perdu 0,77 %. La valeur était la seule des 30 de l'indice OMX de la Bourse de Stockholm à reculer.Les perspectives ne sont guère encourageantes. L'économie de la Suède, son marché historique, devrait se contracter de 5,4?%, selon les prévisions de sa banque centrale. Et celle de l'Allemagne, autre gros marché pour l'enseigne, devrait se comprimer de 6?%. Une conjoncture qui pourrait obliger l'enseigne à casser ses prix et à comprimer ses marges, préviennent les analystes. Juliette Garnier- 0,77 %

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :