Les banques chutent à nouveau en Bourse

 |  | 318 mots
La journée n'avait pas bien commencé pour les valeurs bancaires européennes en Bourse, mais l'ouverture de Wall Street et la publication de mauvais indicateurs économiques américains les ont définitivement déprimées. Hier, l'indice des valeurs bancaires en Europe a chuté de 6,53 %. Seules les banques britanniques nationalisées lundi sortaient du lot. Parmi les plus fortes baisses, on notait Deutsche Bank (- 13,10). En France, le plus fort recul enregistré à la clôture a été celui de Crédit Agricole SA (- 9,91 % à 11 euros), suivi de la Société Générale (- 8,06 % à 48,7 euros) qui reculait de 11 % peu de temps avant la fermeture du marché. Chez BNP Paribas, le recul était également sensible (- 3,49 %).LE DEFICIT DE FONDS PROPRES MONTRE DU DOIGTVisiblement, les opérateurs de marché n'ont pas été aussi sensibles qu'on pouvait l'espérer aux plans de sauvetage des banques annoncés la veille. Peut-être aussi ont-ils été refroidis par une étude de Merrill Lynch qui estime que les banques européennes souffrent encore d'un déficit de fonds propres, avec des besoins allant, selon les scénarios, de 132 à 292 milliards d'euros.10 % du capital de Credit Suisse changent de mainsLa montée au capital de Credit Suisse de la banque américaine Morgan Stanley à hauteur de 6,87 % et celle de 3 % de l'israélien Koor Industries n'ont pas suffi a rassurer les investisseurs. Le cours de la deuxième banque helvétique s'est écroulé de plus de 9 % hier, après avoir chuté de 30 % la semaine dernière. Cette dégradation fait le bonheur de Koor Industries. Non seulement la société du milliardaire Nochi Dankner fait une entrée au capital de Credit Suisse à un prix très compétitif, mais cette opération a fait bondir de près de 22 % son cours. La société a déjà réalisé une plus-value latente de 400 millions de dollars, équivalente à la moitié de sa capitalisation boursière !

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :