Les sites de ventes privées dans le collimateur de la DGCCRF

 |   |  239  mots
Les sites Internet de « ventes privées », qui promettent de gros rabais sur des produits alimentaires et non alimentaires, ne mentionnent quasiment jamais les prix de référence, induisant ainsi le consommateur en erreur, a indiqué hier la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes. Selon elle, sur 45 sites contrôlés au premier semestre, « deux seulement ont été en mesure de prouver l'existence d'un prix de référence ». Or, si aucun prix de référence n'est indiqué, le site ne doit pas annoncer de rabais, prévient la DGCCRF.Le géant américain des médias Time Warner est monté de 16 % à 20 % du capital de l'éditeur britannique de jeux vidéo Eidos (ex-SCi), qui édite notamment « Tomb Raider », les aventures de la célèbre Lara Croft.Le régulateur polonais des télécoms a démarré une procédure visant à scinder les réseaux des services chez l'opérateur historique, TP, détenu à 47 % par France Télécom. La mise en place de cette séparation fonctionnelle prendra plusieurs années. Le quotidien du soir « Le Monde » prévoit une perte d'exploitation de 4,7 millions d'euros en 2008, contre un bénéfice de 2,9 millions en 2007, d'après le directeur général, David Guiraud, cité dans « Le Figaro ». En cause, le plan de départs volontaires qui a porté sur 110 personnes dont 60 journalistes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :