Une facture allégée

 |   |  209  mots
L'autoentrepreneur n'est pas soumis à la TVA. En outre, il est exonéré de taxe professionnelle pendant trois ans à compter de la création d'activité, à condition qu'il opte pour le régime du microfiscal consistant en un prélèvement forfaitaire libératoire de l'impôt sur le revenu. Son montant?: 1 % du chiffre d'affaires pour les activités de commerce, 1,7 % sur les activités de service hors professions libérales et 2,2 % pour les services exercés en profession libérale. Ces montants s'ajoutent au forfait de charge (voir ci-dessous) prélevé simultanément. Condition pour pouvoir bénéficier des forfaits?: le revenu fiscal de référence de votre foyer pour 2007 doit être inférieur à 25.195 euros pour une personne seule, 50.390 pour un couple, 75.585 pour un couple avec deux enfants. Si votre revenu est supérieur aux plafonds, vous relèverez du régime classique de la micro-entreprise?: vous déclarerez le chiffre d'affaires réalisé l'année précédente dans votre déclaration d'impôt. L'administration fiscale appliquera un abattement forfaitaire correspondant aux charges pour calculer un bénéfice forfaitaire qui s'ajoutera à vos autres revenus annuels. Cet ­abattement est de 71 % pour les activités de commerce, 50 % pour les services et 34 % pour les autres activités, non commerciales.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :