Accord en vue avec le FMI

1 mn

Signera, signera pas ? Depuis plusieurs semaines, la Turquie tente de décrocher un nouveau prêt du Fonds monétaire international. Une enveloppe estimée à une vingtaine de milliards de dollars, devenue indispensable depuis le ralentissement de la conjoncture ? le taux de croissance est tombé à 0,5 % au troisième trimestre 2008. Mais les discussions butent sur plusieurs obstacles, dont, en particulier, la bonne volonté d'Ankara de mettre en ?uvre les réformes réclamées par le FMI en échange d'un chèque. L'institution de Washington reproche en particulier au gouvernement turc l'augmentation des dépenses publiques décidées quelques semaines avant les élections du 29 mars. Mais le FMI vient de changer d'attitude, se montrant plus souple sur les conditions posées à l'octroi du prêt : un accord pourrait intervenir après le scrutin. E. C.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.