Le FMI prévoit une longue récession

 |   |  306  mots
L'économie mondiale va encore broyer du noir longtemps, si l'on en croit les experts du Fonds monétaire international, qui ont publié hier une partie de leurs « Perspectives économiques mondiales ». Et, une fois la déprime terminée, la remontée de la pente serait lente et pénible. « La coïncidence d'une crise financière et d'une récession mondiale va probablement entraîner une baisse de la production d'une gravité et d'une longueur inhabituelles », expliquent-ils. Ils se fondent sur des comparaisons historiques avec d'autres crises survenues dans le monde, mais ne se risquent pas à avancer une date pour une reprise. Aux États-Unis, il existe des « preuves d'une spirale négative entre les prix des actifs, le crédit, l'investissement » qui est habituelle lors des récessions graves conjuguées à des crises financières. Dans le reste du monde, « les récessions en cours sont également fortement synchronisées, assombrissant encore les perspectives d'une reprise normale ». Étant donné « la probable insuffisance de la demande des ménages, nationale comme étrangère, la politique économique doit viser à interrompre le cycle de baisse de la demande, du prix des actifs et du crédit », indiquent-ils, plaidant une nouvelle fois pour la relance budgétaire. Par ailleurs, selon les experts du FMI, « le repli des flux de capitaux à destination des pays émergents risque de durer » après la crise actuelle, « étant donné les problèmes de solvabilité auxquels sont confrontées les banques des pays avancés, qui leur apportent des financements substantiels ». Le risque est particulièrement élevé pour l'Europe de l'Est, où les problèmes des banques d'Europe de l'Ouest font peser de lourdes menaces sur le secteur financier et l'économie. Les pays émergents d'Europe risquent d'être donc « profondément ébranlés » en raison de cette forte exposition au risque bancaire. M. D.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :