Cash  : les grandes entreprises tirées d'affaire, pas les PME

Le constat a de quoi surprendre, alors que les bénéfices nets du premier semestre sont en forte baisse, mais les grandes entreprises ont réussi à renflouer leurs caisses. L'examen des comptes de 23 groupes de l'indice CAC 40 hors secteur financier le montre, ces fleurons de l'économie française ont vu leur trésorerie cumulée s'enrichir de 3,5 milliards d'euros en un an. Et ce, grâce aux émissions d'actions ou d'obligations, aux aides de l'État mais aussi à une gestion beaucoup plus stricte de l'exploitation et des stocks. Les petites et moyennes entreprises, en revanche, se plaignent du comportement de leurs grands clients, qui ne les préviennent qu'au dernier moment de leurs annulations de commandes. Elles peinent donc à reconstituer leur trésorerie et craignent d'être fragilisées lorsque viendra enfin la reprise. page 2 et éditorial page 7Quand trésorerie rime avec reprise

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.