Jean-Julien Baronnet, DG d'Europacorp

 |   |  135  mots
entendu surAujourd'hui, nous arrivons à financer correctement nos projets. Nous partons toujours du principe qu'avant le démarrage d'un film, 80 % du budget doit être bouclé. D'abord par la vente aux télévisions, puisqu'elles n'ont le droit d'acheter que sur scénario, mais aussi aux distributeurs internationaux, et par les ventes de produits dérivés. »Les intérêts économiques sont importants pour le développement d'un sport. Le fait qu'aujourd'hui le Top 14 soit le championnat le plus attractif du monde, ça jette un coup de projecteur sur cette compétition. Avec tout le respect que j'ai pour le football, pour beaucoup de gens, c'est un sport d'adolescents milliardaires qui jouent en short. Dans le rugby, il y a de vraies valeurs qui sont attractives pour les partenaires qui ont envie de s'associer à cette image. »

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :