Huit banques vont se prêter jusqu'à 15 milliards d'euros

 |  | 171 mots
Les instituts monétaires et les gouvernements ne sont plus les seuls à se mobiliser pour ranimer le marché interbancaire. Huit banques coopératives européennes (l'allemande DZ Bank, l'italienne Iccrea, la finlandaise Pohjola, la néerlandaise Rabobank, l'autrichienne Raiffeisen Zentralbank, la suissesse Raiffeisen Switzerland et l'espagnole Banco Cooperativo Español), rassemblées dans un groupement nommé Unico, ont décidé de montrer que les banques étaient, elles aussi, disposées à mettre du leur pour ranimer le marché interbancaire.Les membres d'Unico vont " se prêter mutuellement de l'argent et rouvrir des lignes de crédit bancaire non garanti pour des maturités allant jusqu'à trois mois ", indique le communiqué diffusé par le Crédit Agricole. Au total ces lignes de crédit devraient être comprises entre 10 et 15 milliards d'euros. De quoi " contribuer à redonner confiance à la communauté bancaire européenne ", selon Bert Heemskerk, le président du groupement. Seule condition, et non des moindres : il faudra que l'opération de communication des huit banques crée un véritable effet d'entraînement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :