dépêches

Le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, a déclaré que son gouvernement était proche d'un accord avec le Fonds monétaire international (FMI). Dominique Strauss-Kahn, le directeur du FMI, s'est de son côté déclaré confiant sur une issue rapide. Il reste à aplanir des difficultés sur la taille du prêt et les conditions de cet accord. Jusqu'à présent, les négociations avaient buté sur le fait que le FMI veut imposer une discipline budgétaire plus forte à la Turquie, en particulier au niveau des municipalités, tandis que le gouvernement conservateur turc, qui doit bientôt faire face à des élections municipales, rechignait, pour des raisons politiques, à couper le robinet aux municipalités. Le montant du prêt n'a pas encore été révélé, ni les conditions qui y seront attachées, mais le directeur du Fonds monétaire international (FMI) l'a confirmé hier?: l'Islande, dont le secteur bancaire et l'économie ont été dévastés par la crise du crédit, devrait recevoir, le 19 novembre, une ligne de crédit visant à lui donner une bouée de sauvetage. On parle d'un montant de l'ordre de 2,1 milliards de dollars, comme le prévoit l'accord préliminaire du 24 octobre.Un plan de relance de l'économie, d'un montant de quelque 80 milliards d'euros, devrait être présenté dans quelques jours. La moitié environ du montant viendra des fonds de l'Union européenne, en matière d'environnement et de recherche et développement. Quant au gouvernement, il débloquera 12 milliards d'euros, notamment pour des dépenses dans les infrastructures. Enfin, 4 milliards d'euros seront levés auprès d'investisseurs privés. La plupart des nouvelles dépenses ne seront pas comptabilisées dans le déficit budgétaire. Climat Frustrés par l'apathie du gouvernement Bush, des gouverneurs vont se réunir cette semaine avec plusieurs responsables de pays émergents et industrialisés, dont l'Union européenne, pour initier de nouvelles actions en vue de ralentir le réchauffement climatique et de tendre la main aux pays émergents, telles la Chine et l'Inde, pour qu'un accord, non contraignant, soit scellé au plus vite. Le tout se fera sous la houlette d'Arnold Schwarzenegger, gouverneur de Californie, et aura lieu à Hollywood. Israël L'inflation devrait ralentir sur les 12 mois qui viennent. Le taux devrait se situer à 1,6 % selon les estimations, contre 2,7 % de prévu.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.