La Fnaim cherche à mettre de l'ordre dans l'immobilier

2 mn

Soucieuse d'améliorer l'image et la crédibilité de professions souvent décriées, la Fnaim, le premier syndicat immobilier qui revendique 13.000 adhérents, propose la création d'un ordre des métiers de l'immobilier, qui réunirait agents immobiliers, syndics de copropriété, gestionnaires locatifs et spécialistes du diagnostic. « Nous avons fait beaucoup d'efforts pour moraliser la profession », estime René Pallincourt, le président de la Fnaim, en rappelant que sa fédération a mis en place en 2005 un code de déontologie et en 2006 un comité d'éthique. « Mais nous sommes toujours en butte à la suspicion des pouvoirs publics et des consommateurs. »La Direction générale de la concurrence et de la répression des fraudes avait pointé en 2007 les dérives de certains agents immobiliers qui, par exemple, surévaluaient les surfaces de biens en vente ou intervenaient sans avoir été mandatés. « Le logement est un enjeu majeur qui exige un corps professionnel irréprochable », martèle Henry Buzy-Cazaux, délégué général de la Fnaim.Or, les syndicats professionnels ne peuvent aisément exclure de leurs rangs les indélicats et sont démunis face à des manquements déontologiques. En outre, près de 30 % des 30.000 agents immobiliers et syndics titulaires de la carte professionnelle n'adhèrent à aucun syndicat et échappent à toute régulation. À l'inverse, un ordre s'imposerait à tous les praticiens, qui devraient s'y affilier, et disposerait d'un vrai pouvoir de sanction. « Je ne suis pas opposé à cette idée. Mais la création d'un ordre est un processus complexe qui nécessite une réflexion approfondie, d'autant qu'elle peut se heurter aux règles de libre concurrence imposées par l'Europe », modère Serge Ivars, président du nouveau syndicat Unis (3.500 adhérents). SOPHIE SANCHEZ

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.