Des levées de fonds à prix bradés

1 mn

Les augmentations de capital sont de retour. Mais à quels prix?! Celui proposé par Saint-Gobain, dans le cadre de sa levée de fonds de 1,5 milliard d'euros, représente une très importante décote de l'ordre de 50 % par rapport au cours de Bourse du fabricant français de matériaux de construction. Si les augmentations de capital récemment lancées s'effectuent à des prix cassés, c'est pour deux raisons. D'abord, dans un contexte de crise économique et financière, les entreprises ont un besoin d'argent frais urgent, pour rembourser leurs dettes. Selon l'agence d'évaluation financière Standard and Poor's, les sociétés européennes devront refinancer pas moins de 677 milliards d'euros de dettes entre 2009 et 2011. Ensuite, il faut bien appâter des investisseurs qui, chute de la Bourse oblige, avec notamment un indice CAC 40 en retrait de 38 % depuis un an, sont plus enclins à placer leurs fonds sur des actifs moins risqués que les actions, comme les obligations.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.