Les promesses du chef de l'état aux « Continental »

1 mn

En déplacement hier dans le Doubs, Nicolas Sarkozy est revenu sur la fermeture du site de Continental à Clairoix (Oise). « Je n'ai pas été très content de l'attitude des dirigeants de Continental », a-t-il martelé, avant d'ajouter : « Je ferai en sorte qu'ils tiennent leurs engagements. » La CFDT affirme que, en novembre dernier, la direction avait écarté l'idée d'une fermeture de l'usine. Mais en intervenant hier, le chef de l'État prend le risque de décevoir. Il y a un an, chez Arcelor à Gandrange, il avait suscité l'espoir, puis la colère des salariés avec de telles promesses. A. L.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.