Trou d'air pour les compagnies aériennes chinoises

1 mn

En décembre dernier, Okay Airlines, la première compagnie privée chinoise, créée en 2005, avait déjà été obligée d'arrêter son activité après avoir accumulé d'imposantes dettes. Aujourd'hui, c'est East Star, l'une des principales compagnies low-cost, qui est obligée de suspendre ses opérations après trois ans d'activité. Elle ne peut plus payer les coûts de location au propriétaire de ses appareils, General Electric Aviation. East Star avait été la première compagnie privée du pays à obtenir l'autorisation de voler en dehors de la Chine. Mais les avionneurs privés ont souffert de l'envolée du prix du carburant et reçoivent peu de soutien du gouvernement, désireux de concentrer le secteur.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.