Les projets américains d'EDF menacés par la réglementation

 |   |  353  mots
la commission du service public fixerait les prix de l'électricité.EDF, engagé dans l'achat de 50 % des actifs nucléaires de l'électricien américain Constellation pour 4,5 milliards de dollars, découvre les aléas liés à l'indépendance réglementaire dont jouissent les États américains. La semaine dernière, la Commission du service public (CSP) du Maryland, où est installé Constellation, a décidé qu'elle devait approuver la transaction en cours. Cette commission, dont la mission est de défendre les intérêts des consommateurs, veut examiner l'impact de cette opération sur le prix de l'électricité, le gouverneur du Maryland, Martin O'Malley, ayant fait de la lutte contre l'électricité chère un de ses chevaux de bataille. Le principal danger de cette initiative réside dans le délai qu'elle peut entraîner. Si la CSP a fait savoir qu'elle allait statuer avant la mi-septembre, l'incertitude vient de l'agrément en cours par la toute puissante Nuclear Regulatory Commission (NRC). « On ne sait pas si la NRC va suspendre sa décision dans l'attente du feu vert de la CSP », indique-t-on dans l'entourage d'EDF.Si EDF parvient à ses fins, ses soucis ne s'arrêteront pas là. Le Sénat a approuvé un projet de loi visant à réguler à nouveau l'électricité. Selon ce texte, la même CSP aurait le fin mot sur tout projet de nouvelle centrale électrique et fixerait les prix de l'électricité. Une très mauvaise nouvelle pour EDF qui prévoit de construire quatre EPR dans le Maryland. Cet État a été traumatisé par la hausse de 72 % des prix de l'électricité intervenue en 2006 après un gel des tarifs (imposé par l'État) pendant six ans. Cette flambée avait entraîné le renvoi de la CSP et indirectement provoqué l'abandon du projet de rachat de Constellation par l'électricien FPL, faute de l'accord de la CSP? Dans le Missouri, l'électricien Ameren vient de suspendre un projet d'EPR, en incriminant une loi que l'État s'apprête à voter et qui rendrait « impossible » le financement d'une centrale nucléaire. Marie-Caroline Lopez

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :