La fusion entre le gendarme boursier (SEC) et celui des marc...

La fusion entre le gendarme boursier (SEC) et celui des marchés dérivés (CFTC) n'aura pas lieu. Les démocrates s'étaient engagés à marier les deux régulateurs pour mettre fin à la « fragmentation » de la surveillance des marchés. C'était compter sans l'opposition des commissions (finance et agriculture) supervisant ces agences dans les deux chambres du Congrès. Mais ces régulateurs « harmoniseront » leur vigilance. Ils ont jusqu'au 30 septembre pour faire des recommandations au Congrès en ce sens. À défaut, le comité de supervision des services financiers tranchera. nharmonisation des règles sur les actions et les dérivésLes régulateurs doivent harmoniser leur vigilance.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.