Laurence Parisot voit le bout du tunnel

 |  | 327 mots
Lecture 2 min.
Encore un effort, la sortie du tunnel est en vue ! Tel est, en substance, le message qu'a délivré Laurence Parisot mardi lors de sa conférence de presse mensuelle. La présidente du Medef céderait-elle à un optimisme béat sur la situation économique ? Elle s'en défend. « J'ai été frappée par l'opposition entre la vision des pessimistes et celle des optimistes. Or, il s'avère que les deux sont vraies », a martelé Laurence Parisot.sur le terrainLa « patronne des patrons » distingue, en effet, le ressenti sur le terrain et les premiers indicateurs macroéconomiques signalant une reprise. Dans les entreprises quels que soient leur secteur d'activité ou leur taille, reconnaît Laurence Parisot, le climat est anxiogène, avec des carnets de commandes à un niveau très faible, des trésoreries tendues et une approche « cash management ». « L'été prochain, forcément, l'activité sera encore plus ralentie. Les risques à la sortie du mois d'août et à l'entrée du mois de septembre seront très grands », a souligné Laurence Parisot.Mais derrière cette inquiétude légitime, la présidente du Medef voit des signes d'espoir dans ce que mesurent les indicateurs macroéconomiques. « Il y a des choses rassurantes dans les dernières observations du FMI ou de l'OCDE. La chute de la croissance est au minimum en train de ralentir. J'ai le sentiment que nous avons touché le fond de la vallée et que nous sommes en train d'aller vers le versant ensoleillé de la montagne », a-t-elle avancé. La vraie reprise ne sera cependant perceptible qu'à l'aube de 2010 et elle sera, aux yeux de Laurence Parisot, très progressive, voire lente. Un rythme qui nécessite de mettre la compétitivité au c?ur de toutes les décisions politiques, a rappelé la présidente du Medef. Qui n'a pas hésité à passer commande auprès de l'exécutif de mesures destinées à accélérer la reprise? A. L.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :