ultimatum sur les dépassements d'honoraires

 |  | 119 mots
Lecture 1 min.
Nicolas Sarkozy avait prévenu, début juin, qu'il était « temps de traiter » le sujet des dépassements d'honoraires dans les cliniques, pratiqués par les chirurgiens, les anesthésistes ou les gynécologues obstétriciens. « Le législateur doit-il reprendre la main?? Je demande au gouvernement de s'y préparer », avait-il lancé. Mardi, la commission mixte paritaire chargée de s'entendre sur le projet de loi Bachelot a devancé l'appel. Un amendement incite l'assurance-maladie et les syndicats de médecins à trouver un accord d'ici le 15 octobre sur la création d'un nouveau secteur tarifaire dit « optionnel » pour encadrer ces dépassements. Faute de quoi, cette réforme sera imposée dans le budget de la Sécu pour 2010.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :