Swing grand format au festival de Ramatuelle

musiqueL'été aura été radieux pour Hervé Sellin. Même la pluie n'a pas réussi à troubler le concert du 23 juillet aux arènes de Montmartre. Lieu de rencontre intergénérationnel, le tentet du pianiste-compositeur goûtera à nouveau le 20 août à Ramatuelle aux joies de jouer à l'air libre. Une troisième prestation estivale en festival, une belle consécration pour une grande formation française face à l'armada saisonnière des groupes américains.Ne comptez pas sur Hervé Sellin et ses trente ans de métier pour entonner l'air de la rivalité transatlantique ! Son dernier album, le premier en dix ans sous son nom, porte d'ailleurs un titre réconciliateur : « Marciac New York Express ». Habitué du festival gersois, le natif du Sud-Ouest s'est rendu dans la Mecque du jazz pour mener à bien son projet. « Un véritable conte de fées », commente le musicien, qui a bénéficié de la complicité de Wynton Marsalis, patron du Lincoln Jazz Orchestra et « parrain » du festival de Marciac.Un autre défi a été relevé par Hervé Sellin, sideman apprécié (Johnny Griffin, Richard Galliano mais aussi Gilbert Bécaud et Charles Aznavour) : marier la tradition américaine du jazz avec la culture française, imprégnée de la musique classique (Debussy, Ravel). Formé au conservatoire (classes de piano et de musique de chambre), Sellin vit son aventure musicale en harmonie avec neuf jazzmen dont quelques-uns de ses élèves au conservatoire de jazz (le réputé CNSM).liberté d'expressionFormation d'un format particulier, ni petit groupe ni véritable big band, le tentet offre toutes les composantes de l'un et l'autre : des cuivres, une forte rythmique, et même un vibraphone qui imprime une sonorité cristalline et rêveuse à l'ensemble. Certes, la musique offerte par Hervé Sellin est très écrite ? à 70 %, évalue-t-il ? mais le groupe sait donner sa liberté d'expression à chacun de ses membres et, surtout, avec élégance, raconter de belles histoires. Un cocktail salué cet hiver par l'Académie du jazz avec le prix 2008 du meilleur disque signé par un musicien français. n Hervé Sellin tentet, « Marciac New York Express ». Cristal Records-Harmonia Mundi. Hervé Sellin (piano, composition) avec Stéphane Guillaume, Stéphane Chausse, Sylvain Beuf (saxophones), Claude Egéa (trompette), Gueorguei Kornazov (trombone), Michael Felberbaum (guitare), Stéphan Caracci (vibraphone), Bruno Rousselet (basse), Karl Jannuska (batterie).En concert le 20 août au festival de jazz de Ramatuelle (83350). Réservations : 04.94.79.10.29. www.jazzaramatuelle.com

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.