Dassault Aviation propose son Rafale à Athènes

 |   |  295  mots
cite>Dassault Aviation compte faire avancer, dans les prochaines heures, le dossier du Rafale en Grèce. Selon nos informations, l'avionneur devrait cette semaine, vraisemblablement aujourd'hui, adresser une nouvelle proposition non sollicitée à Athènes. C'est même l'Élysée, qui devrait jouer les émissaires, Dassault Aviation jouant ainsi à fond sur les excellentes relations entretenues entre Nicolas Sarkozy et le Premier ministre grec, Costas Caramanlis. Le contexte semble pourtant incertain du côté d'Athènes. Car en Grèce, une réunion interministérielle (Kysea), en charge des grands programmes, qui s'est réunie récemment, aurait décidé de revoir dans le temps les grandes acquisitions à venir.3 milliards en jeuCette proposition non sollicitée, qui est liée à la personnalité du client grec, intervient à l'issue de discussions ces dernières semaines. Elle porte sur la vente par Dassault Aviation de 40 à 60 Rafale pour un montant estimé entre 2,5 et 3 milliards. La France et la Grèce privilégient la négociation d'un contrat d'État à État.Au total, les industriels de l'armement français tablent sur 7 milliards d'euros environ de commandes des forces armées helléniques dans les prochains mois. Outre le Rafale, DCNS est en piste pour un contrat de 2,5 milliards pour six frégates multimissions Fremm dont quatre fermes et deux en option. Dassault Aviation discute également d'un contrat de modernisation de 21 Mirage 2000 pour 500 millions d'euros. Enfin, Eurocopter travaillent sur la vente de 15 hélicoptères Sar (Search et Rescue) SuperPuma et de 14 hélicoptères de transport de troupes (NH90), dont le montant pourrait au total s'élever à 1 milliard d'euros environ. Tous ces projets d'équipements militaires sont inscrits dans une loi de programmation militaire, qui court sur dix ans (2006 à 2016), avec une première tranche de cinq ans (2006-2011). Michel Cabirol

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :