La Bourse n'est pas totalement convaincue

 |   |  191  mots
Il y a bel et bien eu un effet Thierry Breton hier sur l'action Atos Origin. Mais il aura été de courte durée. Juste après l'annonce de la nomination de l'ancien ministre de l'Économie à la présidence du directoire de la SSII, le titre s'est envolé de 13 %. Compte tenu de son profil de « redresseur d'entreprises »,les investisseurs se sont emballés, persuadés que cette intronisation allait être suivie rapidement d'annonces, notamment sur des cessions d'actifs et une accélération du plan de transformation de la société. La société de Bourse Oddo Securities a même relevé sa recommandation sur le titre, d'« accumuler » à « acheter », séduite par les atouts de l'ancien ministre. Quand Thierry Breton est arrivé chez France Télécom en octobre 2002, l'action valait autour de 6 euros. À son départ, elle cotait 24 euros. Mais ils ont progressivement réduit leur enthousiasme. Le titre Atos Origin a même terminé en baisse de 0,33 %, à 18,03 euros. Selon un analyste, le marché attend de voir ce que Thierry Breton va apporter de plus que Philippe Germond, alors que celui-ci commençait à gagner la confiance du marché.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :