Les smartphones tirent le marché mobile

 |   |  313  mots
Malgré la crise, les Français vont-ils craquer à Noël pour un nouveau téléphone à la pointe de la technologie?? Alors que le géant des portables, Nokia, vient de prédire une baisse du marché au niveau mondial au quatrième trimestre et l'an prochain, l'institut d'études GfK se montre optimiste pour la France. Il devrait se vendre 24,3 millions d'appareils dans l'Hexagone sur l'ensemble de l'année 2008, soit 1,5 million de plus que l'an passé (+ 6,5 %), la croissance venant des modèles multimédias haut de gamme.En extrapolant les ventes constatées sur dix mois, GfK table sur 1,8 million de smartphones écoulés cette année, contre 700.000 seulement en 2007. « En valeur, avec 420 millions d'euros TTC, les smartphones représenteront 25 % du chiffre d'affaires total du marché français à la fin de l'année », relève François Klipfel, directeur IT/Télécom chez GfK France.hausse de 55 %L'an prochain, l'institut d'études s'attend à une légère baisse des ventes des téléphones classiques, de 22,5 à 22,4 millions, quand celles de smartphones devraient croître de 55 %, à 2,8 millions d'unités. Les modèles à écran tactile, tels que l'iPhone d'Apple, qui pèsent déjà 80 % des volumes du segment smartphone, devraient permettre d'accélérer la croissance du marché du multimédia mobile. Bien que la vente en téléchargement de musique ait doublé au premier semestre 2008 en volume, « on ne constate pas un accroissement de la part des utilisateurs de mobiles qui s'adonnent au téléchargement de contenus », note Frédéric Patissier, de GfK M2, la filiale dédiée aux contenus mobiles de l'institut d'études, qui estime à 7,1 % le taux de pénétration de l'Internet mobile. Pour Vincent Bonneau, de l'Idate, « il reste à savoir si les utilisateurs de l'iPhone et des smartphones sont des précurseurs ou des technophiles dont on ne peut extrapoler les comportements ». Delphine Cuny

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :