CDA se dit prêt à baisser le prix de ses forfaits

 |   |  178  mots
« Il s'agit là d'un plus haut niveau historique ! » Le nouveau président du directoire de la Compagnie des Alpes, Dominique Marcel, n'a pas résisté, pour sa première présentation financière, au plaisir de souligner la marge brute d'exploitation record (37,3 %) dégagée par l'activité domaines skiables au titre de l'exercice clos le 30 septembre dernier. La société sera-t-elle en mesure de maintenir ce taux de rentabilité l'an prochain ? La question reste entière. Notamment parce que la direction se dit prête à adapter ses prix au marché, en accompagnant ses clients intermédiaires (tour-opérateurs, hôtels?), qui représentent 40 % des ventes de forfaits, dans leurs offres promotionnelles. Ces dernières ayant pour objectif d'attirer le chaland alors qu'au 1er décembre l'état des réservations hivernales faisait apparaître un recul de 1,9 % du nombre de séjours programmés dans les stations CDA. Des efforts commerciaux pourraient, entre autres, être consentis en janvier. D'ici là, le groupe prévoit d'optimiser son circuit de distribution pour compenser l'effet d'éventuelles baisses tarifaires. F. M.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :