Moscou soutient l'Opep du bout des lèvres

1 mn

Fidèle à sa ligne très souverainiste, la Russie a finalement refusé de s'engager plus avant dans l'Opep. Le vice-ministre de l'Énergie, Anatoli Yankovski, a déclaré que Moscou n'entrerait pas dans l'organisation, et a même précisé que la Russie n'entendait pas prendre d'engagement pour réduire sa production. Le vice-Premier ministre russe en charge de l'Énergie, Igor Setchine, également présent à Oran, s'est contenté d'annoncer que la Russie pourrait retrancher autour de 320.000 barils par jour tout au long de l'année 2009.effort désespéréUn camouflet pour l'Opep, qui courtise l'adhésion du second exportateur mondial de pétrole. La Russie est l'un des rares pays à avoir apporté des volumes supplémentaires sur le marché ces dernières années, mais les experts estiment que le pays a franchi son « pic pétrolier » cette année, et n'est pas en mesure de contrôler sa production. Très inquiet de voir le pétrole de type Oural stagner sous les 45 dollars, le président russe, Dmitri Medvedev, envisageait la semaine dernière pour la première fois de rejoindre l'Opep, dans un effort désespéré d'influencer les cours à la hausse. La chute vertigineuse du baril de pétrole pose en effet problème à l'économie russe, qui est peu diversifiée, à l'instar de celles des membres de l'Opep. Moscou situe son équilibre budgétaire à 70 dollars le baril. Finalement, seul l'Azerbaïdjan ? également non membre de l'Opep ? a consenti à baisser sa production de concert avec l'organisation. Son ministre de l'Énergie, Natik Aliyev, a indiqué que le pays baisserait sa production de 300.000 à 540.000 barils par jour. Une baisse largement causée par les problèmes de production de BP, principal pétrolier du pays. Emmanuel Grynszpan, à Moscou

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.